support@apprendre-solfege.com

On peut apprendre la musique sans solfège mais de façon approximative et la vérité oblige à dire que sans passé par cette étape il est rare de pouvoir dépasser un certain niveau. Le solfège étant, quoi qu’on en pense, facile à apprendre il serait dommage de s’en priver !

Au fait, à quoi sert le solfège ?

Musique et solfègeC’est une bonne question car le solfège souffre souvent d’une mauvaise image et nombreux sont les musiciens en herbe qui cherchent à y échapper, le percevant comme un apprentissage complexe, long et rébarbatif !
Pourtant, l’étude du solfège est indispensable si l’on veut ne pas se sentir très vite limité, voire pénalisé dans sa pratique musicale. En outre la théorie musicale, se révèle infiniment moins ardu à apprendre qu’on ne le pense généralement.
Passons brièvement en revue quelques-uns des multiples avantages du solfège.

 

Partager la musique

La notion de partage est fondamentale en musique et le solfège permet de partager la musique.
Le solfège est un langage : c’est la langue de la musique. Bien qu’infiniment plus facile à apprendre qu’une langue étrangère il a son vocabulaire, sa grammaire et ses particularités, exactement comme le Français, l’Anglais, l’Italien etc. Tous les musiciens qui connaissent le solfège peuvent donc dialoguer et travailler ensemble même s’ils viennent de pays ou d’horizons totalement différents : sans solfège on se prive de la joie immense d’échanger avec les autres musiciens et de partager sa passion !

Lire une partition musicale

Le solfège possède l’avantage inappréciable d’apprendre à lire et à écrire la musique, ce qui permet de comprendre d’emblée toutes les musiques du monde quel que soit l’instrument ou le style de musique. De plus, savoir lire une partition facilite grandement le déchiffrage et l’apprentissage de l’instrument ainsi que l’apprentissage par cœur des morceaux de musique.

Développer le sens du rythme

On ne s’en rend pas toujours compte mais en musique le rythme est presque plus important que les notes de musique ! En effet, sans rythme il est impossible de restituer la moindre musique même si toutes les notes y sont (il y a d’ailleurs des musiques qui ne comportent aucune mélodie, seulement du rythme : par exemple les danseurs dansent souvent sur des « musiques » uniquement rythmiques). Il est donc essentiel de développer le sens du rythme quand on fait de la musique ; pour cela il faut en avoir des notions précises que seul le solfège peut enseigner.

Éduquer l’oreille

Pour progresser musicalement il est nécessaire de développer son oreille, cela se comprend aisément. Au début, à moins qu’il n’ait l’« oreille absolue »*, l’apprenti musicien n’a aucun point de repère pour reconnaître les sons. Le solfège joue un grand rôle dans l’éducation de l’oreille car il permet de faire un travail spécifique d’écoute du son et de dictées musicales dans le but d’identifier les notes, jouer et chanter juste, transposer, s’accompagner etc.
*L’oreille absolue est la faculté innée de reconnaître un son sans aucun repère sonore. Si la majorité d’entre nous n’a pas l’oreille absolue – rassurez-vous, beaucoup de très grands musiciens ne l’ont pas non plus!- la bonne nouvelle est que l’oreille absolue peut s’acquérir en grande partie grâce au solfège.

Le solfège est incontournable pour composer de la musique

Le solfège s’avère indispensable si l’on veut écrire sa propre musique car c’est le premier pallier menant à l’Harmonie (l’étude des accords) et au Contrepoint (la polyphonie et les règles de composition). En effet, impossible d’accéder à la composition sans avoir au préalable maîtrisé le solfège.

Progresser dans sa maitrise de la musique

Même s’il se passionne pour la pratique de son instrument, l’apprenti musicien se rendra vite compte que, sans solfège, ses possibilités d’explorer le vaste et magnifique répertoire mis à sa disposition restent très limitées, voire inexistantes : il se condamne donc à rester plus ou moins au même niveau ou à rejouer sans arrêt les mêmes morceaux. C’est ainsi que beaucoup se plaignent de faire du « sur place » et de ne pas avancer, sans se douter que, 9 fois sur 10, la raison est qu’ils manquent de bases en solfège. Avec le solfège ils progresseraient à la vitesse grand V, rien ne les arrêterait !

S’exprimer en musique

Connaître le solfège étend considérablement les possibilités de s’exprimer musicalement. C’est l’assurance de pouvoir interpréter une œuvre sans crainte de faire des erreurs énormes et de la rendre méconnaissable ! Grâce au solfège on peut s’appuyer sur des repères solides et acquérir la confiance nécessaire à une interprétation réussie.

Le solfège a simplement besoin d’être dépoussiéré !

Vous l’avez compris, nous ne saurions trop faire l’éloge du solfège et vous encourager à en faire. Le solfège a simplement besoin d’être dépoussiéré ! Si vous avez du mal ou avez eu des expériences malheureuses avec le solfège par le passé, ou tout simplement rechignez à vous y mettre, nous vous invitons à prendre connaissance de la méthode complète « Le solfège facile et complet en 20 jours ! » sur le site Apprendre le solfège.
Créée par une musicienne célèbre la méthode « Le solfège facile et complet en 20 jours ! » offre une formation complète en vidéo en ligne, moderne et innovante : cette méthode particulièrement efficace vous réconciliera sans aucun doute avec le solfège !