support@apprendre-solfege.com

21
Fév

0
fille qui apprend le solfege

Solfège adulte : apprenez à vaincre vos doutes !

Un adulte qui veut apprendre la musique est souvent confronté… à ses propres doutes ! Dans cet article nous allons démontrer… et démonter (!) 3 fausses croyances qui préoccupent souvent un adulte désireux de se mettre à la musique et au solfège.

Sachez d’ailleurs qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre le solfège.

 

Croyance n°1 : « Je suis trop vieux pour commencer … »

C’est trop tard, à mon âge on n’a ni la souplesse intellectuelle pour apprendre le solfège, ni la souplesse physique pour commencer un instrument …

Ah vraiment ? La vérité est qu’on apprend le solfège beaucoup plus rapidement en tant qu’adulte, c’est même un jeu d’enfant ! En effet, la maturité intellectuelle d’un adulte lui permet de comprendre sans aucune difficulté toutes les notions de notes et de rythmes, alors qu’un enfant, qui souvent ne sait pas encore bien lire et compter, prendra plus de temps pour intégrer ces informations.

Quant à l’instrument, bien que la souplesse joue indéniablement son rôle et que l’enfant, étant plus malléable, soit sans doute avantagé par rapport à l’adulte, cette dernière s’acquiert ! Ici la pédagogie est importante car la souplesse et l’aisance dans le jeu sont essentiellement une question d’approche physique et technique de l’instrument. Encore une fois, cela s’apprend, que l’on soit enfant ou adulte, à ceci près qu’un adulte aura plus de résistances… mentales (et non pas physiques comme on le pense généralement), car il croit souvent dur comme fer à ses limitations ! Un enfant, n’étant pas mental par nature, ne se pose pas toutes ces questions…

Conclusion : pour faire de la musique retrouvez votre âme d’enfant !

 

Croyance n°2 : « J’ai peur de n’avoir pas la disponibilité suffisante … »

Vous travaillez, vous avez sans doute une famille, des responsabilités, des activités multiples, etc. Alors, malgré l’envie que vous en avez, comment faire pour ajouter l’apprentissage de la musique à un emploi du temps déjà bien rempli ? Tout simplement en l’envisageant sans contrainte, comme un moment de détente, un moment d’évasion, un moment bien à vous : le temps consacré à votre pratique musicale doit être un moment de plaisir, comme vous prenez un bain ! Plus qu’un but à atteindre la musique doit vous accompagner dans votre vie.

Point n’est besoin d’y passer des heures : un peu, aussi régulier que possible, sans stress ni culpabilité…voilà la clé du succès !

 

Croyance n°3 : « Malheureusement je ne suis pas doué pour la musique… »

Sauf à vouloir devenir le virtuose du siècle, vous êtes bien assez doué pour vous faire plaisir et faire plaisir à ceux qui vous écoutent en jouant vos morceaux favoris !

Je n’ai pas d’oreille …

C’est là que le solfège va vous être d’une aide précieuse car une des principales vocations du solfège est justement d’éduquer l’oreille. Soyez sûr qu’en faisant du solfège votre oreille va se développer naturellement.

 

Méthode de solfège pour adulte ? Lancez-vous !

Le plus important c’est l’envie : avez-vous envie de faire de la musique ?

Alors jetez par-dessus les moulins doutes et comparaisons. En travaillant tranquillement, avec vos moyens, et en ayant le désir sincère de vous améliorer, vous progresserez obligatoirement et vous serez émerveillé de ce que vous êtes capable d’accomplir !

Il est possible de suivre en ligne une méthode de solfège adulte ou enfant, quel que soit l’âge au final.

 

Ne restez pas seul !

Enfant ou adulte ne restez pas seul. Le solfège peut paraître plus complexe qu’il ne l’est en réalité, c’est pourquoi il est important d’être guidé pour ne pas risquer de se décourager et d’abandonner. C’est ce qui se passe malheureusement la plupart du temps quand on entreprend d’apprendre le solfège sans aucun soutien.

Il existe sur internet une formation musicale complète créée tout exprès pour apprendre le solfège par soi-même tout en étant guidé à chaque pas par un musicien professionnel.

Un succès assuré !