support@apprendre-solfege.com

27
Mar

0
Oreille absolue

Qu’est-ce que l’oreille absolue et comment la développer ?

L’oreille absolue est la faculté de pouvoir reconnaître d’emblée un son sans aucune référence sonore. Or, la plupart des musiciens, même s’ils ont une oreille très développée, n’ont pas forcément l’oreille absolue et ont besoin d’un point de repère : c’est pourquoi le La du diapason (dont la fréquence est de 440 hertz) a fini par être adopté par tous les musiciens comme le son de référence universel. Etre accordé par rapport à ce La est en réalité un passage obligé pour les orchestres et les instrumentistes* qui s’accordent systématiquement avant le début d’un concert (et même parfois pendant) afin d’être absolument sûrs de jouer ensemble sur la même fréquence sonore.

*Exception faite du piano qui est presque toujours accordé par un spécialiste et dont l’accord dure en principe plus longtemps.

L’oreille absolue est-elle innée ? Peut-on l’acquérir ?

L’oreille absolue a toujours fait fantasmer les musiciens. Pour beaucoup c’est un idéal, un rêve inatteignable, la quête du Graal auquel seuls quelques heureux élus peuvent accéder.

Certains compositeurs démontrent de façon éclatante ce qu’est l’oreille absolue : Mozart, par exemple, écrivait mentalement toutes ses œuvres avant de les retranscrire sur partition et ses manuscrits ne comportent de ce fait aucune rature, ce qui est une source permanente d’émerveillement pour les historiens ! Autre exemple, Beethoven, qui, devenu presque complètement sourd dans la force de l’âge, ne percevait plus que vaguement les sons ou très aigus ou très graves : il se résigna, non sans amertume, à sa mauvaise fortune et finit par entendre la musique uniquement intérieurement, ce qui ne l’empêcha pas de créer d’immortels chefs d’œuvre.

Mais que la plupart se rassurent, bien heureusement point n’est besoin d’avoir l’oreille absolue pour être un très bon musicien et même un musicien de génie, cela s’est vu souvent !

L’oreille absolue est innée, souvent héréditaire et la plupart du temps ignorée de la personne qui la possède ! En effet tout le monde ne devient pas musicien et n’est donc pas confronté à cette évidence. Quant à l’oreille relative (donc pas « absolue » par définition) on peut la développer de façon fantastique jusqu’à acquérir l’oreille absolue ou presque.

Comment développer son oreille jusqu’à acquérir l’oreille absolue ?

En faisant du solfège ! En effet le solfège est le meilleur allié du musicien dans ce domaine et l’on ne saurait trop insister sur l’importance de faire du solfège dans l’éducation de l’oreille. Les bienfaits du solfège sont innombrables pour développer son oreille car il est nécessaire de la travailler et de l’éduquer patiemment à travers des exercices spécifiques : savoir reconnaitre les intervalles, savoir reconnaitre les modes et les tons, savoir solfier, faire des dictées musicales, faire des exercices d’écoute du son, développer le « son conscient », tout cela fait partie du solfège et se révèle indispensable pour acquérir une bonne oreille musicale.

Grâce à notre formation vidéo pour apprendre le solfège en ligne vous obtiendrez facilement une excellente initiation au développement de l’oreille qui vous permettra, avec la pratique, d’atteindre un jour l’oreille absolue.