support@apprendre-solfege.com

24
Avr

0
apprendre le solfège pour enfants

Solfège pour enfants : est-ce compliqué ?

Pas du tout ! Cependant la question est importante, il convient donc d’y apporter la réponse appropriée car il est primordial pour l’enfant de bien commencer le solfège. En effet, suivant la manière dont cette matière est enseignée c’est tout son avenir musical qui sera impacté.

Quelle est la bonne approche du solfège pour un enfant ?

Même si cette question a déjà été abordée dans certains articles de notre blog, il n’est pas inutile d’y revenir.

 

L’enfant en dessous de 7 ans

En général un enfant en dessous de 7 ans, sauf exception, commence tout juste à savoir lire, écrire et compter ; il faut donc privilégier une présentation ludique du solfège, en simplifiant les explications au maximum et en l’envisageant plutôt comme un jeu que comme un apprentissage.

En fait, de quoi l’enfant a-t-il besoin dans un premier temps ? Voici un rapide rappel des 3 notions incontournables qu’il lui faudra identifier.

Les notes

En lui montrant des images ludiques accompagnées de petits commentaires très simples un enfant, même très jeune, peut sans aucun problème apprendre le nom des notes, savoir reconnaître une clé de sol et une clé de fa et repérer ses notes sur la portée en comptant les lignes et les interlignes.

Les rythmes

Même si le sujet des rythmes en musique est plus complexe que le sujet des notes, il est tout à fait possible pour un jeune enfant de s’initier aux principaux rythmes en musique en écoutant différents rythmes sur différents instruments, tout en battant la mesure dans ses mains ; en plus de beaucoup l’amuser cette activité va éveiller chez lui le sens du rythme, ce qui est une excellente chose, il n’est jamais trop tôt !

Les signes de construction musicale

A ce stade, commencer à apprendre les dièses et les bémols sur les touches noires d’un piano et à reconnaître quelques signes musicaux (gamme, ton et demi-ton, mode majeur et mode mineur) suffiront pour lui donner les premières bases indispensables.

L’ensemble de cette approche constitue déjà une très bonne initiation.

 

L’enfant de plus de 7 ans

En vérité, présenté avec clarté et simplicité, aucun aspect du solfège n’est réellement compliqué pour un enfant. Par contre le solfège est une matière où il peut facilement se sentir submerger et même se noyer s’il n’est pas abordé de la bonne façon.

Voyons comment rendre le solfège facile et agréable pour un jeune débutant.

Peu mais régulier

c’est la règle d’or, nous ne le répéterons jamais assez et si nous n’avions qu’un conseil à donner ce serait celui-là ! A cet égard les fiches-vidéo de notre formation de solfège en ligne, avec ses explications simples et claires, sont particulièrement performantes.

Etre accompagné

Même si à partir d’un certain âge l’enfant est tout à fait apte à entrer dans le cœur du sujet, il est malgré tout recommandé de superviser son apprentissage afin de répondre à ses éventuelles interrogations et l’aider si nécessaire.

Une pédagogie adaptée

Les méthodes aux présentations agréables et ludiques sont à privilégier. Les manuels trop volumineux ou les sites trop compliqués sont à éviter.

Un bon professeur

Il est essentiel pour l’enfant d’être guidé par un musicien professionnel et expérimenté afin d’acquérir de bonnes bases dès le départ et éviter de prendre « des mauvaises habitudes », si néfastes plus tard à sa pratique instrumentale.

En suivant ces quelques conseils, l’enfant ne trouvera jamais le solfège compliqué, mais au contraire facile et amusant !